staple
Avec cedram.org

Rechercher dans le site

Table des matières de ce fascicule | Article suivant
Bill Allombert
A new interpretor for PARI/GP
Journal de théorie des nombres de Bordeaux, 20 no. 3 (2008), p. 531-541, doi: 10.5802/jtnb.640
Article PDF | Analyses MR 2523307 | Zbl pre05572691

Résumé - Abstract

Quand Henri Cohen et ses collaborateurs décidèrent d’écrire la bibliothèque PARI il y a vingt ans, la création d’un langage et d’un interpréteur pour la manipuler a été un effet secondaire, presque accidentel. Bien que le langage GP soit devenu l’interface de la bibliothèque PARI de très loin la plus utilisée, et permette la manipulation d’objets de très haut niveau, il est resté très primitif, de même que son interprèteur gp, venant directement des années 70.

Nous avons réécrit gp comme un compilateur/évaluateur, implantant plusieurs functionnalités de haut-niveau, qui devrait permettre à GP d’entrer dans les années 90.

Bibliographie

[1] B. Allombert, GP2C, the GP to C translator , http://pari.math.u-bordeaux.fr/pub/pari/GP2C/, version 0.0.5pl6, 2008.
[2] R. Corbett, R. Stallman, BISON, the GNU parser generator, http://www.gnu.org/software/bison/, version 2.3, 2006.
[3] T. Lindholm, F. Yellin, The Java Virtual Machine Specification , Second Edition, http://java.sun.com/docs/books/jvms/second_edition/html/VMSpecTOC.doc.html, 1999.
[4] the PARI Group, PARI/GP, http://pari.math.u-bordeaux.fr/ version 2.3.4, 2008.